DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Proche-Orient : un bébé palestinien brûlé, crainte de représailles en Israël


Cisjordanie

Proche-Orient : un bébé palestinien brûlé, crainte de représailles en Israël

En Cisjordanie, un bébé palestinien est mort brûlé ce vendredi et plusieurs membres de sa famille ont été grièvement blessés dans l’incendie de leur maison. Un incendie criminel.
Le feu aurait été déclenché au petit matin par des extrémistes juifs.

La maison est située à Kafr Douma, une localité proche de Naplouse.

Les autorités palestiniennes ont rapidement réagi, pour dénoncer ce crime.

Le gouverneur de Naplouse, Akram Rajoub, parle d’un “acte horrible”. “On n’a jamais vu ce genre d’horreur depuis ce que les Nazis ont fait contre les juifs”, a-t-il commenté. Et de dénoncer une “complicité entre les colons et l’armée israélienne”.

Régulièrement, les Palestiniens accusent le gouvernement israélien de complaisance à l‘égard des ultra-nationalistes et des extrémistes juifs.

Cette fois, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a qualifié ce crime d’“acte terroriste”. Il a promis que les meurtriers seraient punis.

Avant de s’enfuir, les auteurs présumés de l’incendie ont inscrit en hébreu le mot “vengeance” sur le mur de la maison.

Face aux risques de représailles, la police israélienne a été largement déployée ce vendredi, notamment aux abords de l’Esplanade des mosquées à Jérusalem.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Mexique : au moins 26 morts dans un accident