DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Jérusalem : l'une des 6 personnes poignardées durant la Gay Pride est morte


Israël

Jérusalem : l'une des 6 personnes poignardées durant la Gay Pride est morte

Elle n’avait que 16 ans. Shira Banki, la jeune Israélienne qui a été poignardée hier par un extrémiste juif lors de la Gay Pride de Jérusalem, a succombé à ses blessures. Aussitôt, des centaines de proches et d’anonymes sont venus se recueillir sur les lieux du drame. Cinq autres personnes ont également été agressées par le même fanatique, mais leurs jours ne sont pas en danger.

Réaction du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou : “Shira était une gentille fille, tuée par un homme mauvais parce qu’elle défendait la simple notion que tout le monde devrait avoir le droit de vivre dans le respect et la sécurité. L’affreux meurtrier qui a poignardé Shira et cinq autres personnes s’en est pris à cette valeur fondamentale, basique, sur laquelle notre société est construite : l‘égalité sociale et les droits individuels que nous sanctifions.”

L’auteur de l’attaque est un colon ultra-orthodoxe. Yishaï Shlissel venait de sortir de prison après avoir passé 10 ans derrière les barreaux pour une attaque similaire lors de la Gay Pride de 2005.

Ce drame intervient deux jours après la mort d’un bébé palestinien de 18 mois en Cisjordanie. L’enfant a péri dans l’incendie de sa maison. Ses deux parents et son frère de quatre ans sont “entre la vie et la mort”. L’incendie criminel serait le fait d’extrémistes juifs.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Des militants homosexuels arrêtés à Saint-Pétersbourg