DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La démonstration de force de la Turquie à l'égard des combattants kurdes

Tout au long de cette semaine, Ankara a mené des frappes aériennes contre les positions du PKK, le parti des travailleurs kurdes, au nord de l’Irak

Vous lisez:

La démonstration de force de la Turquie à l'égard des combattants kurdes

Taille du texte Aa Aa

Tout au long de cette semaine, Ankara a mené des frappes aériennes contre les positions du PKK, le parti des travailleurs kurdes, au nord de l’Irak. Selon une source officielle, ces frappes auraient fait 260 morts et plus de 400 blessés, parmi lesquels le frère du leader politique prokurde Selahattin Demirtas. Des civils auraient aussi été touchés, selon les autorités locales du Kudistan irakien, qui font état de six victimes. Elles ont demandé aux combattants du PKK de quitter la province, afin que les habitants soient épargnés. Ce samedi, les raids aériens se sont poursuivis. Les autorités turques disent cibler uniquement les bases et stocks d’armes de la guérilla. Elles ont annoncé l’ouverture d’une enquête. A Diyarbakir, en Turquie, une marche pour la paix s’est tenue à l’appel du HDP ce samedi. Les manifestants ont demandé la libération de leader kurde Abdullah Ocalan. Des heurts ont éclaté avec la police, qui a dispersé le rassemblement au moyen de canons à eau.