DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La crise des migrants à Calais s'aggrave


France

La crise des migrants à Calais s'aggrave

Dans la nuit de dimanche à lundi, près de 1700 tentatives d’intrusion de migrants ont été repoussées dans le tunnel sous la Manche près de Calais. UN CRS a été blessé au visage par un jet de pierre.

Selon le bilan officiel, 700 personnes ont été arrêtées. Et près de 1000 clandestins ont été repoussés autour du site du tunnel sous la Manche. Frustrés, ils sont revenus dans leur campement de fortune, décrivant un barrage policier particulièrement renforcé.

Musawir Nazari, 14 ans est originaire d’Afghanistan : “On ne peut plus passer sous la clôture. Quand on était dans le tunnel, ils nous ont lancé des gaz, et ils nous ont frappés avec des bâtons. On ne peut vraiment pas passer. Toutes les personnes ici viennent d’Afrique, du Soudan, d’Iran, de Palestine… Nous sommes en train de mourir. Nous voulons aller en Grande-Bretagne.”

En Angleterre, la tension reste très vive, à l’image de la double manifestation qui opposait pro et anti-migrants, près de l’arrivée du tunnel sous la Manche. Le Premier ministre David Cameron a lancé une polémique en comparant les migrants à une “nuée d’insectes”.

Des renforts policiers ont été déployés côté français. Près de 3000 migrants sont recensés dans le secteur de Calais.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Après cinq semaines de pause, la Bourse d'Athènes plonge pour sa réouverture