DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : Marioupol s'oppose à la création d'une zone tampon


Ukraine

Ukraine : Marioupol s'oppose à la création d'une zone tampon

Port stratégique de l’Est de l’Ukraine, la ville de Marioupol s’oppose au retrait de la Garde nationale de la zone tampon qui les sépare, non loin de là, des rebelles pro-russes. Les habitants de la deuxième ville du Donbass russophone manifestaient hier. Ils craignent que les insurgés n’en profitent pour attaquer leur cité, comme l’explique Vlada : “nous sommes contre la démilitarisation du village de Chirokine. Nous pensons que la création d’une zone tampon créera un nouveau passage vers Marioupol.”

“La population de Marioupol est très inquiète, ajoute Maria. Elle ne comprend pas le projet de retrait de l’artillerie et des tanks de la ligne de front. Nous savons qu’il ne faut pas s’adresser à l’agresseur en ces termes. L’agresseur ne comprend que la force.”

Le président ukrainien, Petro Poroshenko, a souligné hier que le retrait ne concernerait que la zone tampon, pas la ville. Un retrait exigé par les accords de Minsk avant de nouvelles négociations entre Kiev et Moscou à la fin de l’année. Les accords prévoient également un cessez-le-feu qui n’a jamais été vraiment respecté depuis son instauration, en février dernier.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un casque bleu tué en Centrafrique