DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Des coussins de siège et des vitres d'avion découverts à La Réunion", selon le gouvernement malaisien

L’annonce a été faite ce matin au lendemain des premières analyses menées près de Toulouse d’un premier débris que Kuala Lumpur avait attribué au vol

Vous lisez:

"Des coussins de siège et des vitres d'avion découverts à La Réunion", selon le gouvernement malaisien

Taille du texte Aa Aa

L’annonce a été faite ce matin au lendemain des premières analyses menées près de Toulouse d’un premier débris que Kuala Lumpur avait attribué au vol disparu MH370. La justice française s’est montrée plus prudente en parlant de “fortes présomptions” tout en confirmant qu’il s’agissait bien d’un flaperon provenant d’un Boeing 777. D’autres analyses sont menées aujourd’hui.

Le vol MH370 de la Malaysia Airlines a disparu mystérieusement avec 239 personnes à bord alors qu’il effectuait la liaison entre Kuala Lumpur et Pékin le 8 mars 2014.

Pour la Chine qui avait le nombre le plus important de ressortissants à bord de l’appareil disparu, “les recherches doivent se poursuivre”, affirme son ministre des Affaires étrangères.

De son côté, la chef de la diplomatie australienne, Julie Bishop a salué le résultat des analyses en estimant que la zone de recherches initiale était bien la bonne : “c’est un élément de preuve qui nous aidera à déterminer une zone de recherches plus précise. J’espère que cette découverte nous aidera à retrouver l’avion le plus rapidement”.

Selon les modélisations faites par les autorités australiennes, s’il y a d’autres débris, ils pourraient être n’importe où sur des centaines de milliers de kilomètres carrés dans l’océan indien en fonction des courants marins.