DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'immense frustration des familles de victimes du MH370


Malaisie

L'immense frustration des familles de victimes du MH370

Les familles des victimes du vol MH370 ont accueilli la nouvelle des débris trouvés comme une épreuve supplémentaire. Pour certaines familles chinoises, qui ont trouvé porte close chez Malaysia Airlines à Pékin, la douleur est encore trop grande :

“Qu’est ce que ça signifie, un si petit morceau, par rapport à un avion de 230 tonnes, s’exclame cette femme. Ils se fichent de nous ou quoi ? C’est quoi leur but ? Que nous acceptions les compensations financières ? Ca, jamais”!

Plus calme, un homme explique : “Nous allons demander au gouvernement malaisien et à Malaysia Airlines de nous aider à aller sur l‘île de la Réunion. Nous allons aller sur le site pour vérifier nous-mêmes. Nous ne croyons pas une seule de leurs paroles, ce ne sont que des mensonges”.

A Kuala Lumpur, siège de la compagnie malaisienne, certains se sont réjouis de cette découverte, mais ils attendent beaucoup plus.

“Ce n’est pas la fin, déclare la femme d’un steward du MH370. Ils ont trouvé quelque chose, d’accord, mais ce n’est pas la fin. Il faut encore qu’ils trouvent tout l’avion et nos proches aussi. Nous voulons toujours les retrouver”.

La grande majorité des passagers étaient Chinois et Malaisiens. Et les familles des 239 personnes portées disparues attendent toujours de pouvoir commencer leur travail de deuil.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Paris et Moscou s'entendent finalement sur la vente annulée des Mistral