DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Quatre ans après la tragédie, l'île d'Utoya accueille à nouveau des jeunes gens


Norvège

Quatre ans après la tragédie, l'île d'Utoya accueille à nouveau des jeunes gens

Quatre ans après la tragédie d’Utoya, les militants des Jeunesses Travaillistes de Norvège se réunissent pour la première fois sur cette petite île où l’extrémiste Anders Breivik avait assassiné 69 personnes.

Plus d’un millier d’activistes du parti de centre gauche sont réunis pour un week end de travail et pour lutter contre le traumatisme laissé par la tragédie, là-même où Anders Breivik avait ouvert le feu sur la foule d’adolescents.

“Je suis militant depuis de nombreuses années, mais ça a été un énorme choc et je crois que beaucoup d’entre nous pensait qu’on devait faire quelque chose” explique Andreas Brandt, un militants des Jeunesses Travaillistes.

Le 22 juillet 2011, Anders Breivik, qui disait lutter contre le multiculturalisme, venait de faire exploser une bombe de 950 kilos à Oslo, devant l’immeuble du Premier ministre, quand il est arrivé sur l‘île d’Utoya en se présentant comme un policier.

L’entreprise meurtrière du militant d’extrême droite a fait 77 morts.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie: plus de 230 civils enlevés par le groupe Etat Islamique