DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le père du bébé palestinien brûlé vif meurt à son tour


Gaza

Le père du bébé palestinien brûlé vif meurt à son tour

Le père du bébé palestinien brûlé vif la semaine dernière a lui aussi succombé à ses blessures. La maison familiale avait été incendiée de manière volontaire par des colons dans le village de Douma, au nord de la Cisjordanie. La mère, elle, se trouve toujours dans un état grave. La mort du petit garçon de 18 mois, le 31 juillet dernier, avait déclenché une vague de violences. Le Président de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas a annoncé vouloir saisis la Cour Pénale Internationale. Selon un responsable, le corps du père de famille doit subir une autopsie afin d’apporter des preuves au tribunal de La Haye. Les funérailles doivent avoir lieu ce samedi. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait affiché sa détermination à poursuivre les auteurs de ces “actes terroristes”. Un homme considéré comme une figure de l’extrémisme juif a été placé en détention administrative, rmesure d’exception habituellement réservée aux Palestiniens. Deux autres jeunes radicaux ont été arrêtés, mais aucun des prévenus ne semble directement impliqué dans l’incendie volontaire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La mort de l'ancien chef de la police politique de Pinochet, Manuel Contreras