DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Premier ministre turc rend visite aux militaires à la frontière syrienne


Turquie

Le Premier ministre turc rend visite aux militaires à la frontière syrienne

Le Premier ministre turc s’est rendu ce samedi dans un poste militaire de la province de Kilis, près de la frontière syrienne. Ahmet Davutoğlu voulait ainsi exprimer son soutien aux soldats turcs chargés de sécuriser cette région instable.
Il y a deux semaines, un militaire avait d’ailleurs été tué par des tirs provenant du côté syrien de la frontière. Des tirs attribués aux militants du groupe Etat islamique.
En réaction, la Turquie a procédé à des bombardements visant les positions djihadistes en Syrie (voir ici).

L’opération militaire engagée par Ankara vise aussi des sites du PKK, le parti des Travailleurs du Kurdistan. Depuis deux semaines, de violents affrontements opposent les rebelles kurdes et les forces de l’ordre turques (lire ici). Dernière illustration : les heurts qui se sont produits ce samedi soir à Cizre, ville à majorité kurde. La veille, un policier avait été tué suite à un tir de roquette par des militants kurdes.

Face à cette flambée de violences, le leader du parti pro-kurde HDP (parti démocratique des peuples), Selahattin Demirtas a appelé ce samedi à une désescalade des tensions, invitant le PKK et le gouvernement turc à renouer des négociations.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Mobilisation pro-kurde en Europe