DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouveaux signes du ralentissement chinois

Vous lisez:

Nouveaux signes du ralentissement chinois

Taille du texte Aa Aa

La Chine est sous pression après la publication ce week-end de chiffres jugés décevants…
Les prix à la production ont baissé de 5.4% par rapport à l’année dernière alors que les prix à la consommation augmentent à peine.
Les exportations ont quant à elles chuté de plus de 8 % en juillet, enregistrant leur plus forte baisse en 4 mois.
La deuxième économie mondiale est décidément à la peine.

“Les deux tiers de la croissance mondiale sont venus des marchés émergents ces 5 dernières années, et ces économies ont fortement ralenti. Le Brésil et la Chine sont en récession ou concernés par des perspectives de récession cette année. Donc de nombreux débouchés aux exportations chinoises ont disparu. Mais c’est la même chose ailleurs, ça ne se limite pas à la Chine, les pays avec une forte activité commerciale mondiale connaissent ce problème”, analyse Sean Darby, directeur de la stratégie globale chez Jefferies.

La politique du yuan fort, qui vise à soutenir la consommation intérieure et à aider les entreprises à investir à l‘étranger, a pénalisé les exportateurs.

La demande de l’Europe a baissé de plus de 12%, quant aux exportations vers les Etats-Unis, le premier débouché de la Chine, elles ont reculé d’1.3%.

Pékin pourrait baisser à nouveau ses taux d’intérêts, pour la 5ème fois depuis novembre.

Avec Reuters