DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : reportage avec les migrants afghans à Athènes


Grèce

Grèce : reportage avec les migrants afghans à Athènes

Nous sommes dans l’un des plus grands parcs d’Athènes. Le Pedion Aeros est devenu ces dernières semaines un camp de fortune pour les migrants. Près de 500 Afghans, en majorité des femmes et des enfants, y campent faute de mieux, soutenus par des ONG et de nombreux habitants.

“Nous avons beaucoup de problèmes en Afghanistan, explique un réfugié. On ne sait pas pourtant autant de personnes sont tuées. Il y a les Talibans, Daesh”

Le gouvernement grec a promis de venir en aide aux 124 000 migrants qui ont débarqué sur ses côtes depuis janvier. Pour ces familles afghanes, cela signifie qu’elles vont bientôt pouvoir emménager dans des maisons en dur, à l’ouest d’Athènes.

“Ces 500 migrants auront bientôt un toit au-dessus de leur tête. Et après ? Que se passera-t-il avec les prochains qui arriveront à Athènes, interroge notre correspondant en Grèce Apostolos Staikos. Le nombre de gens qui débarquent sur les îles égéennes augmente de façon dramatique, et la Grèce est incapable de gérer la situation. Il est clair maintenant que la question ne concerne pas uniquement la Grèce, ou l’Italie, mais tous les pays européens.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Yémen s'enfonce dans la crise humanitaire