DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : un accord de principe et des "détails" à régler

Vous lisez:

Grèce : un accord de principe et des "détails" à régler

Taille du texte Aa Aa

Il quitte enfin la salle des négociations, un accord en poche… Le ministre grec des Finances Euclid Tsakalotos et les créanciers de la Grèce (Commission européenne, Banque centrale européenne, Mécanisme européen de stabilité et Fonds monétaire international)se sont mis d’accord sur un nouveau plan d’aide.
Montant : environ 85 milliards d’euros.
Il s’agit du troisième plan de sauvetage à la Grèce, qui a déjà reçu plus de 250 milliards d’euros de prêts depuis 2010, en contrepartie de réformes et d’ajustements budgétaires.

“Les institutions et les autorités grecques sont parvenues à un accord de principe, sur une base technique, et des discussions sont en cours pour finaliser les détails.Maintenant, la prochaine étape est un accord politique. Et tant que les négociations se poursuivent et qu’aucun accord politique n’est trouvé, nous ne ferons aucun commentaire sur l’accord”, a réagi le porte-parole de la Commission européenne Annika Breidthardt.

Le gouvernement grec a annoncé dans un communiqué qu’il pourrait grâce à ce prêt couvrir ses remboursement et ses arriérés de paiement pour les 3 prochaines années.
Il se targue également d’avoir pu négocier un assouplissement des objectifs budgétaires.
Il assure enfin que les banques seront recapitalisées avant la fin 2015, avec un soutien immédiat de 10 milliards d’euros.

Depuis décembre, quelque 40 milliards d’euros ont été retirés des guichets bancaires grecs.

Les ministres des Finances de la zone euro doivent se réunir vendredi pour approuver cet accord de principe.

Avec AFP