DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Turquie enterre les policiers victimes d'attaques attribuées aux séparatistes kurdes


Turquie

La Turquie enterre les policiers victimes d'attaques attribuées aux séparatistes kurdes

Parmi les victimes, Beyazit Ceken, chef du département des explosifs de la police d’Istanbul. Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a assisté hier à ses funérailles.

L’officier a été mortellement blessé dans l’assaut donné hier contre le poste de Sultanbeyli, sur la rive asiatique du Bosphore. Neuf autres personnes ont été blessées, dont trois policiers.

Au même moment, deux femmes du Front révolutionnaire de libération du peuple attaquaient le consulat des États-Unis. L’une des assaillantes a été arrêtée.

Dans ce contexte extrêmement tendu, quatre policiers ont également été tués hier matin dans l’explosion d’une bombe placée au bord d’une route dans le district de Silopi, dans la province de Sirnak frontalière de la Syrie et de l’Irak. L’attentat a été attribué aux rebelles kurdes.

Avec AFP et APTN

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Saisie record de cocaïne en Amérique