DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Six choses à savoir pour mieux observer les Perséides


space

Six choses à savoir pour mieux observer les Perséides

Chaque été, les amateurs d’astronomie – et les autres ! – ont rendez-vous avec la célèbre pluie de météores des Perséides appelées aussi “larmes de Saint Laurent”. Cette année, le pic d’activité est prévu dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 août.

1. Quelle est l’origine du phénomène ?

Ce sont de petites particules provenant de la comète Swift-Tuttle. Ces débris voyagent par miliards au sein d’un nuage gigantesque de plus d’un million de kilomètres de long. Leur taille varie de celle d’une poussière minuscule à celle d’un caillou ou d’un petit rocher .

2. Pourquoi le spectacle sera-t-il particulièrement spectaculaire cette année ?

“Le show de l‘édition 2015 promet d‘être spectaculaire” prédit à l’AFP Morgan Hollis, astronome à la Royal Astronomical Society.
En effet, la lune ne sera pas visible lors de cette nuit du 12 au 13 août: Il n’y a donc aucun risque que sa luminosité vienne entraver l’observation du ciel nocturne, comme cela a été le cas il y a peu pour la pluie des Delta aquarides.
Les premières Perséides sont détectables dès la mi-juillet, et la pluie demeure active jusqu‘à la troisième semaine d’août.

3. A quel moment de la nuit ?

Si les météores sont visibles toute la nuit, il est conseillé de veiller tard le soir (ou de se lever très tôt). C’est après minuit que cela sera le plus spectaculaire. La pluie d‘étoiles filantes atteindra son maximum vers la fin de la nuit, peu avant l’aube. Elle se poursuivra une fois le soleil levé mais l’observation deviendra alors plus difficile avec le ciel clair.

4. Où aller pour réaliser la meilleure observation ?

La pollution lumineuse nuit à l’observation des étoiles filantes. Plus le ciel est noir, meilleures et plus nombreuses seront vos observations. Il est donc conseillé de s‘éloigner des grandes villes.

5. Combien d‘étoiles filantes est-il possible de voir ?

Dans un ciel modérément noir, il est possible de compter une trentaine de météores à l’heure mais ce chiffre peut grimper et dépasser 70 dans un endroit dépourvu de pollution lumineuse.

6. Comment regarder le ciel ?

“Pas besoin de matériel ni même de jumelles ou de téléscope“http://www.jpl.nasa.gov/asteroidwatch/meteor.php. Les étoiles filantes sont visibles à l’oeil nu. Les Perséides sont connues pour figurer parmi les météores les plus lumineux de leur genre, laissant derrière eux de longues trainées brillantes.

La NASA recommande de se coucher au sol, les pieds pointant vers le nord-est, avec une vue sur le plus de ciel possible. Une trentaine de minutes sont habituellement nécessaires pour habituer les yeux à l’obscurité.


Avez-vous déjà assisté à une pluie de Perséides ? Allez-vous observer cet événement spectaculaire cette année ?…

Posted by euronews on Tuesday, 11 August 2015

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

space

Les dessous de la fabrication des moteurs de fusée