DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les effets de la chute du yuan sur l'économie mondiale


économie

Les effets de la chute du yuan sur l'économie mondiale

La première dépréciation du yuan, ce mardi, était déjà un coup de tonnerre sur les marchés.
La récidive de Pékin se ressent de Wall Street à la bourse de Tokyo.
Cette dernière a clôturé en baisse hier de1.6%, tandis qu’Hong-Kong a reculé de 2.4%.

En Europe, l’Eurostoxx 50 perdait 3.3 points à la fermeture ce mercredi, Paris reculant de 3.4%, Francfort de 3.3% et Milan perdant 3 points.

“Les investisseurs sont en quête la sécurité et suivent ce qui est en train de se passer en Chine. Ils craignent que les événements ne prennent de l’ampleur, et on sent la pression sur les matières premières. Il y a donc beaucoup de prudence sur les marchés aujourd’hui”, analyse Arthur Brunner, d’ICF Bank AG.

La chute du yuan, qui a perdu 4% en deux jours, se répercute sur les prix des matières premières, pétrole en tête, sur les devises des économies émergentes, comme le rouble, qui s’orientent tous à la baisse.

Les effets devraient aussi se faire sentir dans de nombreux secteurs, à l’instar du luxe dont les Chinois comptent parmi les principaux clients, de l’automobile et des métaux.

Les investisseurs réagissent, au delà de la baisse du yuan, au ralentissement chinois.

Les résultats en juillet entérinent le recul de la production industrielle et des exportations. Ces dernières ont chuté de plus de 8% par rapport au mois de juin.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Grèce : accord de principe, quelques "détails" à régler