DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce: plus d'un millier de migrants a quitté l'île de Kos


Grèce

Grèce: plus d'un millier de migrants a quitté l'île de Kos

Après les vives tensions des derniers jours, la situation commence à se désengorger sur l‘île de Kos, en Grèce. Des renforts des services de l’immigration sont arrivés sur place pour accélérer les procédures administratives et le départ des réfugiés. Plus d’un millier d’entre eux a pu quitter l‘île ce jeudi en ferry, direction Athènes.
Comme beaucoup, le Syrien que nous avons interrogé espère ensuite rejoindre l’Allemagne et remercie la Grèce de lui avoir donné des papiers. Mais la grande majorité des migrants restent toujours bloqués sur Kos. Certains habitants leur viennent en aide, leur apportent de l’eau et de la nourriture, d’autres se disent dérangés par leur présence. C’est notamment le cas de touristes, et de commerçants qui voient leur activité décliner.

Ce migrant syrien ne comprend pas pourquoi on le traite différemment d’un vacancier. “Il n’y a pas de différence, dit-il, nous sommes tous des êtres humains.” Plus d’un million de touristes étrangers séjourne chaque année à Kos, dans les innombrables hôtels et centres de vacances construits ces dernières années. Aucune structure d’accueil n’a été prévue en revanche pour les 7 000 migrants qui y ont trouvé refuge.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Londres va faciliter l'exploitation du gaz de schiste