DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tony Blair en guerre contre le nouveau favori travailliste, Jeremy Corbin

En Grande-Bretagne, Tony Blair a un ennemi dans son parti, et il le fait savoir. Il est entré en guerre contre Jeremy Corbin, grand favori des

Vous lisez:

Tony Blair en guerre contre le nouveau favori travailliste, Jeremy Corbin

Taille du texte Aa Aa

En Grande-Bretagne, Tony Blair a un ennemi dans son parti, et il le fait savoir. Il est entré en guerre contre Jeremy Corbin, grand favori des élections en cours, pour désigner le nouveau chef du parti travailliste. L’ancien Premier ministre n’y va pas avec le dos de la cuillère. Pour lui, son parti “est en train de marcher les yeux fermés droit vers un précipice en bas duquel il y a des rochers aguisés.”

C’est la dernière pique en date de Tony Blair, après plusieurs autres : “ceux dont le coeur penchent pour Corbyn ont besoin d’une transplantation” a ajouté l’ancien leader travailliste.

Les inscriptions pour participer à l‘élection du nouveau dirigeant du Parti se sont terminées hier. Parmi les 600 000 votants, de nombreux soupçons d’irrégularités ont été dénoncées par des cadres du parti, avec l’intrusion de nombreux militants d’autres partis politiques. 1200 personnes ont été radiées. Le nom du vainqueur sera connu le 12 septembre. L’enjeu est de savoir qui prendra la succession d’Ed Miliband, qui a démissionné après sa défaite cuisante aux législatives du 7 mai.