DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : un navire de croisière en renfort sur l'île de Kos, pour enregistrer les réfugiés de guerre syriens

Vous lisez:

Grèce : un navire de croisière en renfort sur l'île de Kos, pour enregistrer les réfugiés de guerre syriens

Taille du texte Aa Aa

En Grèce un ferry géant, pour mieux recevoir les réfugiés. L’“Eleftherios Venizelos”, c’est son nom, a été mis à disposition par une compagnie grecque privée, qui assure des liaisons dans cette région.

Le navire de 2500 places n’hébergera pas de migrants: il doit rester ici une quinzaine de jours, pour
l’enregistrement administratif des personnes originaires de Syrie, considérés comme des réfugiés de guerre, contrairement aux autres nationalités. Depuis plusieurs jours les incidents se multipliaient sur cette île de Kos, confronté à un afflux de miliers de migrants en route pour l’Europe.

George Kyritsis, Maire de Kos :
“ Le problème sera résolu lorsque la communauté de l’Union européenne comprendra qu’il y a une guerre en Syrie. Dans d’autres pays, il existe de graves problèmes économiques, et si on ne trouve pas une solution pour ces pays là, si on ne met pas fin à leurs problèmes là-bas, alors on aura toujours des problèmes d’immigration en Europe”.

Environ 7.000 migrants sont actuellement sur l‘île de Kos, sans réelle structure d’accueil ou d’hébergement.
Seul le stade de la ville peut recevoir autant de personnes, pour être enregistrées.

Naworas , réfugié syrien :
“ Moi je veux juste terminer mes études, je veux juste vivre, tout le monde veut cela. On a tous fui la guerre, et la mort. C’est normal de voir toutes ces scènes, parce qu’on veut juste vivre.”

Avec des petits bateaux de fortune, gonflables mais fragiles, chaque jour, près de 500 migrants débarquent sur l‘île de Kos, venant de la Turquie, toute proche. Les côtes ne sont qu‘à quelques kilomètres. Sur l’ensemble des îles de la mer Égée, plus de 50.000 arrivées ont été comptabilisées en juillet par l’ONU.