DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : adoption du plan d'aide sur fond de divisions de la majorité

Le Parlement grec a adopté ce vendredi matin le troisième plan d’aide financière pour le pays. Ce plan conclu avec les créanciers internationaux

Vous lisez:

Grèce : adoption du plan d'aide sur fond de divisions de la majorité

Taille du texte Aa Aa

Le Parlement grec a adopté ce vendredi matin le troisième plan d’aide financière pour le pays. Ce plan conclu avec les créanciers internationaux prévoit 85 milliards d’euros sur 3 ans moyennant de nouvelles mesures d’austérité.

Ce vote est intervenu juste avant la réunion des ministres des Finances de la zone euro, censée donner un feu vert à cet accord.

Toute la nuit, les parlementaires grecs ont débattu. Alexis Tsipras, le Premier ministre, s’est exprimé au petit matin, juste avant le vote. “Il faut dire les choses comme elles sont, a-t-il déclaré. Le choix est entre un plan de sauvetage dans l’euro, et un plan de sauvetage avec retour à la drachme, comme continue de le suggérer aujourd’hui le ministre allemand des Finances”.

Et le Premier ministre d’ajouter que l’adoption de ce plan de sauvetage au sein de l’euro allait assurer “la survie du pays”.

222 parlementaires se sont prononcés pour, 64 contre et 11 se sont abstenus. Parmi les réfractaires, de nombreux membres du parti de la gauche radicale Syriza dont est pourtant issue le Premier ministre.

Face à cette situation, Alexis Tsipras a annoncé qu’il sollicitera un vote de confiance le 20 août prochain. Et vu les divisions au sein de la majorité, ce vote pourrait conduire à la chute du gouvernement.

C’est ce que laisse entendre Gerasimos Balaouras, député du parti Syriza. “On va vers des élections anticipées, affirme-t-il. Même si le Premier ministre obtient la confiance du parlement, il aura encore et toujours des problèmes pour gouverner.”

“Les choses s’accélèrent sur le plan politique, confirme Foteini Doulgkeri, correspondante d’euronews à Athènes. Selon elle, la perspective d‘élections législatives anticipées se rapproche, alors même que la population va commencer à ressentir les effets des nouvelles mesures d’austérité”.