DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tianjin : un périmètre de sécurité établi autour du site ; du cyanure de sodium décelé dans l'atmosphère


Chine

Tianjin : un périmètre de sécurité établi autour du site ; du cyanure de sodium décelé dans l'atmosphère

Les autorités chinoises ont établi un périmètre de sécurité de 3 km autour du site frappé mercredi à Tianjin (Chine) par deux violentes explosions, consécutives à un incendie dans un entrepôt de produits chimiques. Du cyanure de sodium, une substance pouvant, au contact de l’air, devenir hautement toxique, a été décelé dans l’atmosphère. Et
de nouvelles déflagrations se sont produites.

Mais il n’est pour autant pas question de parler “d‘évacuation” de la population, a expliqué un officiel local. Illustrant une communication toujours aussi floue et confuse sur l’accident qu’a subi cette métropole portuaire de 15 millions d’habitants, la 4e ville du pays, située à 140 km de la capitale, Pékin.

Mais, en délivrant des informations au compte-gouttes et en censurant
médias et internautes qui se détourneraient de la ligne officielle, les autorités locales et nationale contribuent à alimenter inquiétudes et
spéculations. “J‘étais allé faire des courses, raconte un homme, et quand je suis revenu, la route était bloquée. J’ai demandé pourquoi, que se passe-t-il ? On m’a juste répondu : c’est encore dangereux à l’intérieur, vous ne pouvez pas entrer.”

Le dernier bilan officiel fait état de plus de 100 morts et 700 blessés. Dont des dizaines sont dans un état grave, voire critique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ghana : les médecins en grève deux semaines de plus