DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un cheikh radical sunnite arrêté au Liban, alors qu'il s'apprêtait à quitter le pays sous une fausse identité


Liban

Un cheikh radical sunnite arrêté au Liban, alors qu'il s'apprêtait à quitter le pays sous une fausse identité

Il s’apprêtait, muni d’un faux passeport, à quitter le pays. Direction l’Egypte. Il avait pour cela rasé sa barbe volumineuse. Les services de
sécurité libanais ont arrêté samedi matin, sur la route de l’aéroport de Beyrouth, un homme qu’ils recherchaient activement, Ahmad al-Assir, un cheikh radical sunnite jugé par contumace l’an dernier.

Il est accusé d’avoir constitué une organisation terroriste et incité à des violences contre l’armée. Plus concrètement, il serait impliqué dans des affrontements sanglants, en 2013, dans le sud, à Sidon, au cours lesquels des soldats ont été tués.

Pourfendeur du régime syrien de Bachar el-Assad et de ses soutiens, à commencer par le Hezbollah libanais, il avait l’an dernier diffusé un message sur Youtube appelant les musulmans sunnites à faire défection de l’armée régulière libanaise, qu’il accuse en substance d‘être pro-chiite. La guerre en Syrie est un sujet de profonde division au Liban, pays qui a vécu sous la tutelle de Damas pendant de très longues années. Une influence encore présente…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Tianjin : des parents de pompiers réclament des nouvelles de leurs proches