DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Promenade sonore à la National Gallery de Londres

Vous lisez:

Promenade sonore à la National Gallery de Londres

Taille du texte Aa Aa

Vous vous êtes déjà demandés à quoi cela ressemble d’entendre de légers coups de pinceaux ou de voir un son imperceptible? La National Gallery de

Vous vous êtes déjà demandés à quoi cela ressemble d’entendre de légers coups de pinceaux ou de voir un son imperceptible? La National Gallery de Londres s’est penchée sur la question. Des oeuvres d’arts sont accompagnées de compositions musicales qu’elles ont directement inspirées dans des salles insonorisées. Une nouvelle exposition baptisée “paysages sonores”, pour regarder autrement ces peintures. L’exposition comprend six toiles, chacune accompagnée d’une musique créée par un artiste, et qui entre en résonnance avec l’oeuvre. Le compositeur originaire de New York Nico Muhly , a créé une réponse sonore à son oeuvre d’art préférée, le diptyque de Wilton, un retable du XIVème siècle utilisé pour la dévotion personnelle de Richard III. Il montre le jeune roi présenté à la vierge Marie et au Christ par son saint-patron Jean Baptiste, accompagnés par onze anges.Le travail de Nico Muhly s’est inspiré de la nature du tableau, en trois dimensions, évoluant progressivement pour explorer lentement chacun des quatre panneaux. L’artiste britannique Susan Philipsz, lauréate du Prix Turner, a créé cet accompagnement sonore pour “les Ambassadeurs”, un double portait du XVIème siècle d’Hans Holbein, représentant le plus jeune des ambassadeurs français en Angleterre, Jean de Dinteville, et l‘évêque de Lavaur, Georges de Selve. Le compositeur franco-libanais Gabriel Yared a, lui, choisi “les Grandes Baigneuses”, de Paul Cézanne, pour sa réalisation. Inspiré de la nature abstraite du travail de Cézanne, Gabriel Yared a installé des enceintes à différents coins de la pièce, chacune représentant un instrument, invitant le visiteur à se forger sa propre interprétation de l’oeuvre. L’exposition “Paysages sonores” est à découvrir à la National Gallery de Londres jusqu’au 6 septembre prochain.