DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : l'ex-Premier ministre Maliki dans la ligne de mire de la justice


Irak

Irak : l'ex-Premier ministre Maliki dans la ligne de mire de la justice

Une trentaine d’anciens hauts responsables irakiens, dont l’ex Premier ministre Nouri al-Maliki sont dans la ligne de mire de la justice. Une commission parlementaire a demandé hier leur renvoi devant les tribunaux pour leurs rôles dans la chute de Mossoul. Selon le rapport parlementaire remis hier à Bagdad, Maliki s‘était entouré de généraux corrompus qui n’assuraient pas leurs responsabilités lorsque les djihadistes du groupe État islamique ont attaqué. Inacceptable pour le successeur de Maliki, Haïdar al-Abadi. Le nouveau chef du gouvernement irakien a lancé un vaste plan de réformes administratives et politiques. Sa priorité, lutter contre la corruption.

Mossoul, capitale de la province de Ninive et deuxième plus grande ville du pays, a été prise par les djihadistes alors que la plupart des soldats irakiens avaient fui. La prise de cette ville a constitué un tournant dans l‘émergence du groupe qui contrôle à présent près d’un tiers du territoire irakien.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un camion transportant de l'aluminium liquide se reverse en Allemagne