DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un petit Français s'offre une main imprimée en 3D


France

Un petit Français s'offre une main imprimée en 3D

Maxence, six ans, s’est offert une main, pour moins de 50 euros. Né sans main droite, le petit garçon qui vit en Isère est désormais équipé d’une prothèse imprimée en 3D, technologie qui ne bénéficie d’aucun agrément médical.

Depuis 2013, une fondation américaine, e-NABLE, a lancé un réseau philanthropique qui met en relation des personnes disposant d’imprimantes 3D avec des familles ayant des enfants à qui il manque des doigts ou une main. Déjà plus de 1.500 prothèses ont été fournies.

Maxence, qui a même choisi les couleurs et les dessins de sa main qu’il a baptisée SuperMax, est le premier en France à bénéficier de cette main en 3D.

“S’il la garde c’est qu’il voit un intérêt, et s’il trouve que ça le gêne plus qu’autre chose, il la posera. C’est sa main, c’est lui qui décidera”, a déclaré son père.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Situation "tendue et chaotique" à Bangkok selon un témoin