DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : le Premier ministre renonce à former un nouveau gouvernement


Turquie

Turquie : le Premier ministre renonce à former un nouveau gouvernement

L’AKP, le Parti de la justice et du développement a perdu sa majorité absolue lors des législatives du 7 juin. Depuis c’est l’impasse, les partis d’opposition refusant les conditions du gouvernement. Une instabilité politique qu’observe la population avec résignation. Interrogé par le correspondant Euronews en Turquie, un Stambouliote estime que de nouvelles élections sont une mauvaise chose et que le résultat ne changera pas malgré les efforts du gouvernement. Une autre affirme que “l‘économie ne va pas bien. Les prix augmentent. Pendant qu’ils essaient de régler les choses, tout est bouleversé. Je pense que les résultats seront les mêmes. Les gens ne vont pas changer de mentalité”.

Les marchés financiers s’inquiètent eux aussi. La livre turque dégringole, elle a perdu 1,31 % de sa valeur face au dollar et 0,62% face à l’euro. “Certains accusent les partis politiques, d’autres le président Erdogan, rapporte le correspondant Euronews, Bora Bayraktar. Les gens se font du souci car il n’y a pas eu de gouvernement depuis les élections il y a deux mois et demi. Ce sentiment est renforcé par le recul de la livre turque à un niveau bas record”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : le régime organise le sauvetage des antiquités menacées de destruction