DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crash en Indonésie : les premiers corps évacués


Indonésie

Crash en Indonésie : les premiers corps évacués

Trois jours après le crash d’un avion de ligne en Indonésie, l‘évacuation des corps des victimes, retardée par le mauvais temps, a pu commencer ce mercredi. 17 premiers cadavres ont été transportés par les habitants de la région jusqu‘à un hôpital. Quatre d’entre eux ont été ensuite évacués par avion à Jayapura, la capitale régionale. Au total, 54 personnes étaient à bord de l’avion. Toutes auraient péri.

L’appareil de la compagnie Trigana Air avait décollé dimanche de Jayapura à l’Est du pays. Il s’est écrasé en pleine jungle, dans une zone sans voie d’accès terrestre, à une quinzaine de kilomètres de l’aéroport d’Oksibil, où il devait atterrir.

Les boîtes noires de l’appareil ont été retrouvées par les équipes de secours. Elles vont être étudiées par les enquêteurs du Bureau d’enquêtes et d’analyses qui sont attendus à Jakarta, la capitale de l’Indonésie, mercredi soir.

Il s’agit de la troisième catastrophe aérienne en moins d’un an en Indonésie. Trigana Air figure sur la liste noire des compagnies aériennes interdites dans l’Union européenne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un Estonien considéré comme espion condamné par Moscou