DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Alexis Tsipras : de l'accession au pouvoir à la démission

Il y a un à peine, il était encore l‘étoile montante de la politique grecque depuis que la crise a brisé le bipartisme en place depuis des décennies

Vous lisez:

Alexis Tsipras : de l'accession au pouvoir à la démission

Taille du texte Aa Aa

Il y a un à peine, il était encore l‘étoile montante de la politique grecque depuis que la crise a brisé le bipartisme en place depuis des décennies. Alexis Tsipras, ingénieur civil, est né à Athènes le 28 juillet 1974.

En 2009 il entre au parlement pour la première fois avec Syriza, qui obtient 4,60% des voix.
Avec l‘éclosion de la crise entre 2010 et 2012, il prend position contre les plans de redressement de plus en plus durs imposés par la Troïka au Grecs.

Le plus jeune des hommes politiques grecs va se forger une position de faiseur de rois en prônant une autre voie que celle de l’austérité. Aux élections de mai 2012 Syriza arrive en deuxième position et force la convocation de nouvelles élections pour juin de la même année. Son score s’envole à 26,9%. Tsipras est devenu le seul politique qui réussit à redonner aux Grecs un espoir dans l’avenir.

Aux élections européennes de mai, Syriza arrive en tête en Grèce avec 26,57% de voix et depuis devance systématiquement la droite au pouvoir dans les sondages.

Car après des plans d’austérité draconiens, les Grecs ont perdu 40% de leurs revenus, ils subissent un chômage à 27% et leur dette pèse 177% du PIB.

Le 21 janvier dernier, Alexis Tsipras devient Premier ministre. Commence alors un court règne émaillé de réalisme politique et de sempiternelles négociations à Bruxelles sur la dette. Jusqu‘à ce 20 août date de sa démission.