DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

New-York : la bataille des artistes de rue de Times Square

Elles posent, presque nues, pour les touristes de passage sur la plus célèbre place de New-York, Times Square. La tradition touristique, est de se

Vous lisez:

New-York : la bataille des artistes de rue de Times Square

Taille du texte Aa Aa

Elles posent, presque nues, pour les touristes de passage sur la plus célèbre place de New-York, Times Square. La tradition touristique, est de se faire prendre en photo, en échange d’un pourboire, mais le topless, a de quoi irriter les autorités, à commencer par le maire de la ville.

Bill de Blasio, maire de New-York :
“Je le dis très clairement, je n’aime pas cela. Je ne pense pas que cela soit positif pour l’image du quartier, et nous allons agir. J’espère que tout sera réglé, au plus tard le 1er octobre, ou plus tôt.”

Aux côtés des jeunes mannequins, tous les personnages modernes des Etats-Unis : de Spiderman aux Minions, en passant par Mickey Mouse… Mais aujourd’hui, loin d‘être des héros philantropes, tous réclament un pourboire minimum, pour la photo…

Sot Mickey Mouse :
“Je leur demande, je peux avoir un petit pourboire, s’il vous plaît ? Une fois ils m’ont dit, 1 dollar pour 4 personnes. Qu’est-ce que vous pouvez faire avec 1 dollar? Les gens pensent que nous sommes des jouets, vraiment des jouets, nous ne sommes pas des jouets !”

Toby Hildebrandt, touriste allemand de 18 ans :
“Moi je pense que c’est bien d’avoir sa photo avec Iron Man à Times Square.”

Mais certains, se montreraient très insistant, faisant même, gonfler les prix, du harcèlement selon plusieurs touristes.

Angel Rodriguez, touriste du Honduras :
“Au début il m’a dit, une photo pour 3 dollars. Après, il a dit 5 dollars. Il a fallu payer 5 dollars la photo. Ce n’est pas honnête.”

Autre personnage mythique de la place, ce célèbre cow-boy, qui se met en scène ici depuis 16 ans. Lui attend que les touristes viennent vers lui, une démarche, très différente.

Aka Robert Buck :
“Les gens veulent voir des trucs fous. Ça doit être ça. Les gens viennent ici pour voir cela. Nous ne sommes pas dans l’Utah. Mais la mendicité agressive, sauter au cou des touristes, et ensuite demander de l’argent, quic’est déjà illégal, donc on n’a pas besoin de réguler.”

Aka Robert Buck vient par tous les temps, tous les jours. Il se déguise en cow-boy, guitare en bandouillère, avec un slip blanc, un chapeau et des bottes assorties. Pour marquer sa désapprobation, il a porté un bikini. “J’essaye de leur apprendre les bonnes manières”, dit-il. La mendicité, comme le topless, sont autorisés, mais pas le commerce en pleine rue. Le gouverneur de l’Etat, Andrew Cuomo, veut que les artistes de rues déménagent au plus vite.

Andrew Cuomo :
“Je pense que c’est illégal, je pense que nous devons appliquer la loi et nettoyer tout ça et c’est exactement ce que nous allons faire. C’est une affaire sérieuse. Et cela commence à me rappeler le temps où Times Square était mal famé”.

La bataille des seins nus de Times Square, ne fait que commencer.