DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sécurité renforcée à bord des trains après l'attentat déjoué du Thalys


France

Sécurité renforcée à bord des trains après l'attentat déjoué du Thalys

Après l’attentat déjoué dans un Thalys vendredi, la sécurité dans les trains est remise en cause. Le gouvernement belge va intensifier les contrôles dans les gares internationales, notamment des bagages. Les patrouilles qui assurent la surveillance à bord des Thalys vont être renforcées.

La Belgique s’inspire du modèle espagnol, où les valises des passagers sont systématiquement contrôlées dans les trains longue distance, depuis les attentats du 11 mars 2004 qui avaient fait 191 morts et près de 1 900 blessés en gare d’Atocha, à Madrid.

Ces mesures qui rassurent certains voyageurs, comme en témoigne Michel, à Bruxelles : « Est-ce que les trains internationaux vont organiser une surveillance et une détection de métaux comme dans les avions, je n’en sais rien. En tout cas, j’espère que mon voyage se passera bien ainsi que pour les autres passagers. Mais que faire ? Ce n’est pas de notre ressort, mais il y a sûrement des choses à faire. »

“Quand on a entendu les infos, la première réaction, c‘était “Je suis contente de n’avoir pas pris ce train” mais après j’ai commencé à être un peu nerveuse parce que nous prenons la même ligne pour aller au Royaume-Uni, raconte une voyageuse britannique. Et même temps, on a vu tellement de sécurité qu’on n’a pas vraiment peur, vous savez, on va continuer à voyager.”

En France, la SNCF va mettre en place un “numéro national de signalement des situations anormales”, à la demande du Premier ministre Manuel Valls. Mais la compagnie ferroviaire estime que des dispositifs de sécurité systématiques, comme dans les aéroports, paralyserait le trafic. Pas moins de quatre millions de personnes empruntent le train chaque jour dans l’hexagone, c’est vingt fois plus que le nombre de passagers aériens.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un attentat contre un convoi de l'OTAN fait au moins dix morts à Kaboul