DERNIERE MINUTE

Le chaos à la frontière entre la Grèce et la République de Macédoine, où les policiers ont été débordés par l’afflux de migrants, parmi lesquels de nombreuses familles.

Des centaines de migrants, dont beaucoup de réfugiés de la guerre en Syrie, ont réussi à franchir la frontière.

La police antiémeutes a lancé des grenades assourdissantes et frappé plusieurs personnes avec des matraques, mais rien ne pouvait les empêcher de passer.

Skopje a déclaré l‘état d’urgence le 20 Août, et brièvement fermé sa frontière pour tenter de faire face à l’arrivée de 2.000 migrants par jour, en route vers la Serbie, puis dans l’espace Schengen.

Plus de No Comment