DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : les dirigeants dénoncent les incidents anti-migrants du week-end

Les autorités allemandes ont multiplié ce lundi les messages pour dénoncer les incidents à caractère xénophobe qui se sont produits durant le

Vous lisez:

Allemagne : les dirigeants dénoncent les incidents anti-migrants du week-end

Taille du texte Aa Aa

Les autorités allemandes ont multiplié ce lundi les messages pour dénoncer les incidents à caractère xénophobe qui se sont produits durant le week-end.
La chancelière Angela Merkel a qualifié d’“abjectes”, les violences commises par les groupes d’extrême-droite. Ces militants s’opposent à l’arrivée de réfugiés supplémentaires et à l’ouverture de centre d’accueil.
Des heurts se sont ainsi produits vendredi soir et dimanche soir, notamment à Heidenau, dans l’est de l’Allemagne (voir ici)

Le vice-chancelier Sigmar Gabriel s’est d’ailleurs rendu sur place ce lundi. Il a déclaré que son pays “ne cédera pas un millimètre face à cette meute raciale de droite”.

“Ces activistes n’ont rien à voir avec l’Allemagne, a-t-il dit. Ils sont à l’opposé de ce que sont les Allemands. Ils prétendent être les dépositaires d’une vraie Allemagne. En réalité, ils sont exactement l’inverse.”

Pour Sigmar Gabriel, cette arrivée massive des migrants est “le plus grand défi de l’Allemagne depuis la Réunification”.

D’après les autorités, le pays devrait enregistrer 800 000 demandes d’asile cette année. C’est quatre fois que l’an dernier.

Les dirigeants affirment ne pas pouvoir en accueillir davantage.

- avec agences