DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Apaisement des tensions dans la péninsule coréenne

A l’issue d’un marathon de négociations, qui ont duré plus de 48 heures, Pyongyang et Séoul sont parvenues aux premières heures de mardi à un accord

Vous lisez:

Apaisement des tensions dans la péninsule coréenne

Taille du texte Aa Aa

A l’issue d’un marathon de négociations, qui ont duré plus de 48 heures, Pyongyang et Séoul sont parvenues aux premières heures de mardi à un accord pour faire retomber les tensions.

La Corée du Nord n’a pas reconnu officiellement avoir posé les mines qui ont grièvement blessé deux soldats sud-coréens début août à la frontière, mais a déploré l’incident.

“La Corée du Nord a exprimé des regrets au sujet du récent incident dans le sud de la zone démilitarisée le long de la ligne de démarcation, lors duquel une mine a blessé des soldats du Sud. La Corée du Sud a accepté de cesser la diffusion de propagande. La Corée du Nord a accepté de lever son quasi-état de guerre”, a déclaré Kim Kwan-jin, le chef du bureau de la sécurité nationale sud-coréen.

Depuis l’explosion de la mine, Séoul avait renoué avec la diffusion de propagande anti-Pyongyang à la frontière, qu’elle avait cessé en 2004.

L’armée du Nord avait tiré la semaine dernière sur les haut-parleurs pour tenter de les détruire.

Les deux Corées sont convenues mardi de tenir des réunions de suivi pour améliorer leurs relations. Elles ont aussi affirmé leur volonté de réunir des familles séparées depuis la guerre.