DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attentat déjoué dans le Thalys : mise en examen d'Ayoub El Khazzani


France

Attentat déjoué dans le Thalys : mise en examen d'Ayoub El Khazzani

Le jeune Marocain soupçonné d’avoir voulu commettre un carnage dans le Thalys Amsterdam-Paris a été mis en examen et placé en détention provisoire, selon une source judiciaire. Ayoub El Khazzani est notamment poursuivi pour tentatives d’assassinat à caractère terroriste. Le procureur de la République de Paris François Molins, qui a annoncé hier l’ouverture d’une information judiciaire, avait balayé les dénégations du suspect. “Il a soutenu qu’en montant dans ce train, il n’avait pas de projet terroriste, mais qu’il avait simplement l’intention de se faire remettre de l’argent par les passagers du train sous la menace d’une arme. Au terme de déclarations que je qualifierais de fantaisistes, il indiquait que son plan consistait donc à braquer les passagers puis à briser une vitre du train pour sauter en marche et s‘échapper”.

Ayoub El Khazzani, qui a déclaré avoir vécu en France à Aubervilliers pendant cinq à sept mois en 2014, avait consulté dans le Thalys un site internet de prêches jihadistes appelant au combat sur son téléphone portable.

“Nous devons nous préparer à d’autres assauts et donc nous protéger”, a mis en garde hier le président français qui a remis la veille la Légion d’honneur à plusieurs passagers, notamment américains, qui ont empêché Ayoub El.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

France : drame dans un camp de gens du voyage dans la Somme