DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Guatemala : un scandale de corruption menace le président Pérez


Guatemala

Guatemala : un scandale de corruption menace le président Pérez

Au Guatemala, l’ex vice-présidente Roxana Baldetti a été accusée lundi d’appartenir à un vaste réseau de corruption, sur la base d‘écoutes téléphoniques. Elle est poursuivie pour association de malfaiteurs, fraude et corruption passive.

L’actuel chef d’Etat, le conservateur Otto Pérez est soupçonné d‘être à la tête de ce réseau de corruption et de fraude fiscale, initialement découvert au sein du service des douanes. Ses partisans crient au complot pour le renverser.

Dans une intervention télévisée, Otto Pérez a assuré dimanche qu’il ne démissionnerait pas et qu’il se soumettrait au processus de la loi. Son mandat court jusqu’en janvier 2016.

La procureure générale l’a accusé d‘être à la tête du réseau de corruption, assurant détenir de nombreux échanges téléphoniques.

Après de nombreuses mobilisations, ces derniers mois, de nouvelles manifestations contre le président sont prévues aujourd’hui et demain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Migrants : Mogherini appelle à la solidarité entre les pays concernés