DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tensions frontalières entre le Venezuela et la Colombie


monde

Tensions frontalières entre le Venezuela et la Colombie

La tension reste vive à la frontière entre le Venezuela et la Colombie, une frontière fermée en partie indéfiniment par Caracas après que trois militaires vénézuéliens ont été blessés dans une embuscade. L‘état d’exception a été décrété dans plusieurs municipalités frontalières.

À l’origine de cette crise diplomatique : la contrebande dont profitent massivement les trafiquants colombiens le long de la frontière poreuse qui sépare les deux pays.

Pour le président vénézuélien, Nicolás Maduro, cette situation ne peut plus durer : ‘‘Cette frontière est pourrie, a-t-il lancé devant la presse. Nous sommes victimes du modèle capitaliste paramilitaire de la droite colombienne.’‘

La fermeture unilatérale de la frontière est dénoncée par Bogota. La chef de la diplomatie colombienne, qui s’est rendue sur place, évoque une mesure contre-productive : “Nous sommes convaincus que la fermeture de la frontière n’aidera pas les deux pays à lutter contre la contrebande, souligne Maria Angela Holguin. D’autant que cela créée une situation difficile pour les habitants qui vivent de chaque côté.’‘

Caracas a en effet multiplié ces derniers jours les expulsions de Colombiens vivant en situation irrégulière, obligeant des familles à se séparer.

La situation sera évoquée demain lors d’une rencontre entre les ministres des Affaires étrangères des deux pays.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Guatemala : un scandale de corruption menace le président Pérez