DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un graffeur séculaire


le mag

Un graffeur séculaire

En partenariat avec

Un graffeur dans une friche abandonnée… jusqu‘à présent tout est normal. Sauf que là nous sommes avec Sergiy Radkevych, un jeune peintre ukrainien de 27 ans dont les thèmes de prédilection sont des thèmes religieux.

Une passion qui lui est venue alors qu’il travaillait à l‘élaboration de fresques dans une église locale.

Sergiy Radkevych : “J’appelle ces graffitis que je crée sur les mur des oeuvres séculaires sur la religion et des thèmes chrétiens plutôt que de l’iconographie. Parce que l’iconographie doit correspondre au lieu de sa fonction utilitaire, une icône doit avoir sa place, son endroit. Par exemple une icône angulaire doit se trouver dans une maison alors qu’une icône de voyage doit rester avec le voyageur.”

Les peintures ne sont pas les seuls matériaux qu’il utilise. Il inclut dans ses oeuvres des éléments comme de la mousse, de la terre ou des feuilles.

Sergiy Radkevych : “le fait de travailler avec de la mousse est très intéressant, mais en même temps c’est très difficile parce que ce que vous faites avec votre graffiti c’est que vous le grattez et c‘était assez difficile au début parce que je le faisais pour la première fois, je n’avais aucune expérience. Alors que je savais comment se comporte et réagit la peinture.”

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Peindre avec des bouts de plastique