DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Deux journalistes abattus en direct, colère, frustration et racisme auraient mené à ce geste tragique


Etats-Unis

Deux journalistes abattus en direct, colère, frustration et racisme auraient mené à ce geste tragique

L’homme qui a abattu deux journalistes en direct sur une télé locale américaine ce mercredi avait rédigé un long manifeste qu’il a faxé à la chaîne ABC. Vingt-trois pages dans lesquelles, Vester Lee Flanigan explique sa frustration en tant qu’homme noir et homosexuel ainsi que sa colère après la tuerie de Charleston en juin dernier.
Le tueur explique qu’il a souffert toute sa vie au travail de discrimination et de harcèlement sexuel. Dans des tweets, il dénonce notamment des commentaires racistes de l’une de ses victimes.
Poursuivi par la police, Vester Lee Flanigan s’est suicidé quelques heures après son geste malheureux qui a coûté la vie à deux de ses anciens collègues, Alison Parker et Adam Ward.
Le forcené a même filmé la scène du double meurtre et l’a mise en ligne sur les réseaux sociaux.
Alors qu’Alison Parker mène une interview en direct pour la matinale de la chaîne WDBJ7, V. L. Flanigan arrive et avec beaucoup de sang-froid se cale derrière ses victimes. Il tire 8 fois. Ne leur laisse aucune chance.
Alison Parker avait 24 ans, Adam Ward 27. Tous deux étaient fiancés avec d’autres personnes travaillant sur la même chaîne WDBJ7. Ils songeaient à se marier. Il s’agissait aussi de la dernière matinale d’Alison Parker qui avait décidé de passer à autre chose.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le cerveau d'un attentat anti-US arrêté