DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tolérance zéro pour la xénophobie, dit Merkel à Heidenau


Allemagne

Tolérance zéro pour la xénophobie, dit Merkel à Heidenau

ALL VIEWS

Touchez pour voir

C’est sous les huées de militants d’extrême-droite qu’Angela Merkel pénètre dans le foyer de réfugiés d’Heidenau près de Dresde en Allemagne. Alors que l’Europe entière est confrontée à un afflux record de migrants, la chancelière dénonce les violences xénophobes qui se multiplient dans le pays et prône la tolérance zéro. “Il faut le dire clairement: il n’y aucune tolérance vis-à-vis de ceux qui remettent en question la dignité d’autrui souligne la chancelière, il n’y a pas de tolérance pour ceux qui ne veulent pas apporter leur aide, là où une contribution est nécessaire.”

L’Allemagne attend 800.000 demandes d’asile cette année, soit quatre fois plus qu’en 2014. Si 60% des Allemands jugent que le pays a les moyens d’accueillir des réfugiés, certains estiment qu’il y a d’autres priorités. “Elle arrive trop tard explique Jugen Ritzmann, un habitant d’Heidenau. Nous avons déjà suffisamment de problèmes dans notre propre pays. Nos propres problèmes à résoudre. C’est triste. Elle devrait d’abord s’occuper de la pauvreté des enfants. Ce qui se passe ici dans ce camp est triste mais je ne peux pas en dire plus à ce sujet.”

Des centres d’accueil pour réfugiés sont attaqués quotidiennement depuis plusieurs jours et la classe politique redoute un accès de 
xénophobie. De violentes manifestations d’extrême-droite ont eu lieu le weekend dernier à Heidenau. Des incidents aussi la nuit dernière à Leipzig et Parchim. “Des messages écoeurant de haine” a martelé la chancelière allemande.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Tensions entre Caracas et Bogota, après la fermeture partielle de la frontière