DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les migrants de plus en plus nombreux à passer en Hongrie ; le gouvernement va déployer des "chasseurs" pour les en empêcher


Hongrie

Les migrants de plus en plus nombreux à passer en Hongrie ; le gouvernement va déployer des "chasseurs" pour les en empêcher

Les migrants continuent d’affluer en Hongrie. Mercredi, ils ont été 3 241, selon la police locale. Un record… jusqu’ici. La plupart sont originaires de Syrie, d’Afghanistan ou du Pakistan. Un sur cinq est un enfant.

Ces réfugiés sont arrivés en Grèce, ont traversé la Macédoine puis la Serbie. Ils recherchent des points de passage encore accessibles vers la Hongrie, avant que soit achevée la clôture métallique pour les en empêcher le long de la frontière serbo-hongroise, sur une longueur de 175 km. Alors qu’une barrière de quatre mètres de haut est en cours de construction.

Ces mesures ont été prises par le gouvernement Orban pour contenir cet afflux sans précédent – ils ont été plus de 140 000 depuis janvier, le double du total de l’an dernier. Des “chasseurs de la frontière” vont également effectuer à partir de septembre des patrouilles. Ils seront accompagnés de chiens et de chevaux et épaulés par des hélicoptères. Le gouvernement envisage aussi le déploiement de l’armée.

L’Allemagne, objectif de nombre de ces réfugiés, a de nouveau réclamé l‘élaboration d’un “code européen en matière d’asile”, avec la mise en place de “quotas d’accueil” pour les Etats membres, “en fonction de leurs capacités”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Forte émotion aux Etats-Unis après le meurtre de deux journalistes