DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : une rentrée scolaire sans bombardements dans l'Est ?

Kiev et les séparatistes pro-russes sont tombés d’accord pour cesser toute violation de la trêve à partir du 1er septembre, date de la rentrée

Vous lisez:

Ukraine : une rentrée scolaire sans bombardements dans l'Est ?

Taille du texte Aa Aa

Kiev et les séparatistes pro-russes sont tombés d’accord pour cesser toute violation de la trêve à partir du 1er septembre, date de la rentrée scolaire en Ukraine.

Les deux camps ont conclu en février à Minsk un cessez-le-feu, jamais respecté. Ils s’accusent mutuellement de ces violations, de plus en plus fréquentes, à en croire le représentant de l’OSCE pour l’Ukraine.

“Je voudrais exprimer ma profonde inquiétude à propos de l’augmentation récente du nombre de violations du cessez-le-feu et de la situation dans l’est de l’Ukraine”, a déclaré Martin Sajdik.

Plus tôt dans la journée, l’armée ukrainienne annonçait la mort de deux soldats dans une attaque séparatiste.

“Une proposition assez intéressante et équilibrée a été faite lors de ces pourparlers – pour cesser complètement les bombardements à partir du 1er septembre. Cette proposition a reçu une réponse positive dans les deux camps. Et il y a l’espoir aujourd’hui que nous parviendrons à cesser les bombardements des deux camps à partir du 1er septembre”, a déclaré Vladislav Deinego, représentant de la république auto-proclamée de Louhansk.

Depuis les accords conclus à Minsk, les deux camps ont retiré leurs armes lourdes de la zone de conflit, mais les combats se poursuivent.

Lundi, la chancelière allemande Angela Merkel a reçu à Berlin François Hollande et la président ukrainien Petro Porochenko pour évoquer ce regain de violence dans l’Est et la mise en application des accords de Minsk.