DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Allemagne face à la violence anti-réfugiés


Allemagne

L'Allemagne face à la violence anti-réfugiés

L’Allemagne est confrontée à une recrudescence des actes racistes, visant particulièrement les réfugiés.

Un nouvel incendie volontaire a touché une ancienne école près d’Hanovre où une trentaine de réfugiés sont hébergés.

En début de semaine, un gymnase destiné à l’accueil des migrants avait été incendié dans l’est du pays.

Climat toujours très tendu également à Heidenau, près de Dresde où Angela Merkel avait été huée cette semaine : des militants pacifistes anti-nazis ont organisé une fête de bienvenue pour les réfugiés sous escorte policière.

“Il n’est pas acceptable que des militants d’extrême-droite dictent la loi. Si des gens veulent organiser une fête de bienvenue pour les réfugiés, la police doit assurer leur sécurité”, estime Cem Oezdemir, l’un des chefs du parti des Verts, venu apporter son soutien aux réfugiés.

Car l’interdiction de manifester a été rétablie jusqu‘à lundi. La justice a estimé qu’elle était légitime, malgré une levée de boucliers dans le monde politique.

Les autorités locales redoutent de nouveaux heurts. La semaine dernière, un millier de militants d’extrême droite avaient manifesté contre l’ouverture d’un centre d’accueil pour réfugiés à Heidenau. Un rassemblement qui avait dégénéré en affrontement avec les forces de l’ordre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Chantage ou piège, Eric Laurent, Catherine Graciet et le Maroc au coeur d'un scénario rocambolesque.