DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Cinquième arrestation dans la tragédie du camion charnier en Autriche


Autriche

Cinquième arrestation dans la tragédie du camion charnier en Autriche

La police autrichienne a interpellé la nuit dernière un nouveau suspect, un Bulgare après la récente découverte de 71 cadavres de migrants dans un poids lourd abandonné sur une autoroute.

Hier, la justice hongroise a décidé de maintenir en détention les quatre premiers suspects, trois Bulgares et un Afghan au moins jusqu’au 29 septembre en raison “de la nature exceptionnelle du crime dont ils sont accusés”.

Par ailleurs, la police autrichienne a estimé qu’un nouveau drame avait été évité de justesse avec l’interception hier d’un autre camion transportant 26 migrants. Son porte-parole explique que “trois enfants souffrent de déshydratation sévère et leur état est qualifié d’extrêmement mauvais. Deux d’entres eux ont un an et le troisième est âgé de 5 ans. Nous avons informé la Croix-Rouge”.

Pour l’Autriche et la Hongrie, il s’agit d’“un gang de trafic d‘êtres humains organisé comme un commerce terrible”.

Le pape François a dénoncé ce dimanche “des crimes qui offensent l’humanité entière” et le souverain pontife a demandé une “coopération efficace” et la mobilisation de tous à commencer par l‘Église catholique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La guerre contre les Houthis est "destinée à stopper l'expansion iranienne"