DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Speed : Rossi reprend la main

Bruno Sousa : “Bonjour et bienvenue dans Speed. Il y a deux semaines, la victoire de Jorge Lorenzo au Grand Prix de République tchèque lui a permis

Vous lisez:

Speed : Rossi reprend la main

Taille du texte Aa Aa

Bruno Sousa : “Bonjour et bienvenue dans Speed. Il y a deux semaines, la victoire de Jorge Lorenzo au Grand Prix de République tchèque lui a permis de prendre les commandes du championnat du monde. Mais Valentino Rossi n’est pas du genre à déposer facilement les armes et il l’a prouvé ce dimanche en signant sa première victoire en Grande-Bretagne depuis dix ans”.

En 2005, c’est à Donnington que le Docteur s’illustrait; en 2015, c’est sur un autre circuit, celui de Silverstone, qu’il s’impose avec maestria.

Quatrième sur la grille de départ, il passe en tête dès le deuxième tour en faisant parler son expérience et sa science du pilotage sur une piste détrempée.

Son coéquipier chez Yamaha Jorge Lorenzo, qui est beaucoup moins à l’aise dans ces conditions, doit se contenter de la quatrième place derrière trois Italiens : Rossi donc, mais aussi Danilo Petrucci, qui obtient là le meilleur résultat de sa carrière, et Andrea Dovizioso.

Auteur de la pole, le double champion du monde en titre Marc Marquez pointe longtemps en deuxième position avant de chuter à huit tours de l’arrivée.

Valentino Rossi reprend 12 points d’avance sur Jorge Lorenzo au classement des pilotes alors qu’il reste six épreuves d’ici la fin de la saison.

Zarco y va tout droit

Bruno Sousa : “En moto 2, la saison se résume à un véritable cavalier seul de Johann Zarco. Le Français se rapproche de son premier titre mondial en gagnant sa cinquième course de la saison à Silverstone.”

Jamais un Français, pas même Christian Sarron ou Olivier Jacque, n’avait gagné autant durant la même saison.

Après ses succès en Argentine, en Catalogne, aux Pays-Bas et en République tchèque, Johann Zarco signe la passe de cinq en Grande-Bretagne.

Il ne s‘élance qu’en troisième position, prend un départ prudent, mais profite d’un revêtement de plus en plus sec pour passer en tête avant la mi-course.

Il devance finalement les Espagnols Alex Rins et Tito Rabat qui sont ses lointains dauphins au classement avec respectivement 85 et 88 points de retard.

Première à Silverstone et dernière pour Agostini

Bruno Sousa : “Le Grand Prix de Grande-Bretagne est apparu relativement récemment – en 1977 – au calendrier du championnat du monde. Ce fut la dernière course de l’un des plus grands champions de tous les temps”.

Cette course voit le jour pour suppléer le fameux Tourist Trophy organisé sur l‘île de Man.

Une épreuve mythique, mais jugée bien trop dangereuse par certains pilotes, et notamment par Giacomo Agostini.

L’Italien aux 15 titres de champion du monde mène la fronde et décide de boycotter le Tourist Trophy.

C’est dans ces circonstances un peu particulières que le premier Grand Prix de Grande-Bretagne se dispute le 14 août 1977.

La victoire revient à l’Américan Pat Hennen tandis que le “Roi Ago” ne prend que la neuvième place pour la dernière course de sa carrière.

Bruno Sousa : “Il est temps pour Speed de franchir la ligne d’arrivée. Nous serons de retour dimanche prochain pour le Grand Prix d’Italie de Formule 1. En attendant, nous nous quittons avec les plus belles images du Grand Prix de motocross des Pays-Bas.”