DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Janelle Monae, de la soul et des textes engagés


le mag

Janelle Monae, de la soul et des textes engagés

En partenariat avec

Janelle Monae, vous connaissez ?
L’artiste américaine de soul musique, nommée aux Grammy Awards dirige sa propre maison de disque, Wondaland, et vient de sortir son premier album collectif. “The Eephus” inclue des duos de St Beauty et Deep Cotton et des artistes aux talents multiples comme Roman GianArthur et Jidenna.

Le groupe fait actuellement la promo de cet album de six chansons qui comprend le single “Yoga”, de Monae.

“Si je devais faire une comparaison, je la ferais avec le système solaire et comment s’organisent les différentes planètes. Chaque artiste, chaque chose représente une planète. Il y a les visionnaires, et quand on est tous ensemble c’est comme si nous étions un même système solaire, nous travaillons sans efffort”, explique Janelle Monae.

L’album inclue aussi le tube de l‘été de Jidenna, “Classic Man”, qui a permis de réfléchir sur la manière dont les choix vestimentaires peuvent influencer la façon dont sont perçus les Noirs Américains par le pubic.

Le groupe a aussi fait la Une avec son engagement contre les violences policières dans des villes comme Philadelphie et New York.

“Nous ne pensons pas que tous les policiers sont corrompus. Nous en connaissons de super dans nos familles ou en dehors aussi. Mais certains abusent des droits qu’ils ont sur les citoyens. Nous pensions qu’il était important d’en parler”, explique Jidenna.

Un groupe engagé donc. Janelle Monae à d’ailleurs pour habitude de dire qu’elle utilise le son comme une arme et que son ennemi serait le silence.

ALL VIEWS

Touchez pour voir
Prochain article

le mag

Les Argentins, champions du monde du tango