DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le projet de loi qui divise à nouveau l'Ukraine


Ukraine

Le projet de loi qui divise à nouveau l'Ukraine

C’est le projet de loi qui fait polémique en Ukraine. Il prévoit plus d’autonomie pour l’Est du pays occupé par les rebelles pro-Russes. Un affront pour les députés qui ont voté contre, qui ont bloqué un moment l’accés à la tribune en criant “Honte”.

Berlin a condamné “avec la plus grande fermeté” ces “émeutes sanglantes”. La Russie s’est quant-à-elle dite “naturellement préoccupée” face à ce qu’elle a dénoncé comme des violences “inacceptables”.

Mustafa Nayem, député ukrainien :
«Pourquoi certaines régions comme Donetsk et Louhansk ont le droit d’avoir une règle spéciale d’auto- gouvernance, mais les habitants de Kiev, Lviv ou à Sumy ne l’ont pas ? Pourquoi ? Tout simplement à cause de la guerre ? Si c’est à cause de la guerre, ce n’est la règle fixée par Hollande et Merkel, nous savons bien qui dicte les règles.”

Un total de 265 députés ont voté pour, comme Anna, car cette réforme était prévue dans les accords de Minsk 2 signés avec les autorités françaises et allemandes.

Anna Gopko, députée ukrainienne :
“ La guerre à l’Est de l’Ukraine doit nous pousser à mobiliser toutes les ressources et à réformer le pays. Nous devons remplir toutes nos obligations. Les territoires occupés sont maintenant dans une situation différente du reste du territoire, près de 90% du pays. C’est pour cela que nous devons changer la constitution.”

Le projet doit encore être voté en deuxième lecture à une date encore non fixée, avec une majorité des deux tiers, une barre qui pourrait s’avérer difficile à passer.

Les affrontements devant le Partlement ont suscité la préoccupation de l’Union européenne, comme de la Russie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Ultra Trail du Mont Blanc filmé par... le plus grand aigle d'Europe