DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La CEDH condamne les conditions de rétention à Lampedusa.


Le bureau de Bruxelles

La CEDH condamne les conditions de rétention à Lampedusa.

L’Italie condamnée par la Cour européenne des droits de l’Homme sur les conditions de rétention de migrants à Lampedusa. Le tribunal, basé à Strasbourg, juge illégales les conditions imposées en 2011 à trois ressortissants tunisiens. La Cour estime qu’il y a eu atteinte à leur dignité. Aucune porte ne séparait les douches des toilettes et le surpeuplement du centre obligeait les plaignants à dormir à même le sol.

Les juges reconnaissent qu’en septembre 2011 l’Italie faisait face à une crise humanitaire exceptionnelle, liée au « printemps arabe ». L‘île de Lampedusa a accueilli au moment des faits plus de 55 000 migrants. Mais pour la Cour cette détention demeure illégale tout comme l’expulsion des trois ressortissants.