DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La CEDH condamne les conditions de rétention à Lampedusa.


Le bureau de Bruxelles

La CEDH condamne les conditions de rétention à Lampedusa.

L’Italie condamnée par la Cour européenne des droits de l’Homme sur les conditions de rétention de migrants à Lampedusa. Le tribunal, basé à Strasbourg, juge illégales les conditions imposées en 2011 à trois ressortissants tunisiens. La Cour estime qu’il y a eu atteinte à leur dignité. Aucune porte ne séparait les douches des toilettes et le surpeuplement du centre obligeait les plaignants à dormir à même le sol.

Les juges reconnaissent qu’en septembre 2011 l’Italie faisait face à une crise humanitaire exceptionnelle, liée au « printemps arabe ». L‘île de Lampedusa a accueilli au moment des faits plus de 55 000 migrants. Mais pour la Cour cette détention demeure illégale tout comme l’expulsion des trois ressortissants.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Les chauffeurs inquiets à Calais