DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Burning Man ou l'excentricité et l'utopie au sommet de l'art !

Voici un petit guide pour suivre le festival 2015 comme si vous y étiez ;) Depuis dimanche, des dizaines de milliers de personnes sont réunies dans

Vous lisez:

Burning Man ou l'excentricité et l'utopie au sommet de l'art !

Taille du texte Aa Aa

Voici un petit guide pour suivre le festival 2015 comme si vous y étiez ;)

Depuis dimanche, des dizaines de milliers de personnes sont réunies dans le désert Black Rock du Nevada pour cette nouvelle édition de “l’homme qui brûle”. Ce festival dédié à l’utopie sous des formes autonomes ou radicales ne laisse en effet personne indifférent.

Pourquoi Burning Man

Tout a commencé en 1986. Deux amis, Larry Harvey et Jerry James lancent un rituel celui de brûler une effigie en bois sur la plage Baker Beach à San Francisco. Avec le temps, le rituel n’a cessé de prendre de l’ampleur et d’attirer toujours plus de curieux. En 1990, Burning Man quitte sa plage de San Francisco devenue “trop petite” pour prendre de nouveaux quartiers dans le désert de Black Rock dans le Nevada. L’an dernier, 66 000 participants, on les appelle “burners” s‘étaient déplacés pour cette “expérimentation en communauté”.

  • Pour les nostalgiques ou les puristes, ceux qui estiment que le Burning Man n’est plus ce qu’il était et que le billet d’entrée à 400 euros n’est pas mérité, voici un reportage d’ABC lors de l‘édition de 1997.

  • En bonus aussi, le premier Burning Man de l’histoire.


Burning Man 2015

Cette année, on peut découvrir le début du spectacle sur la plage comme ici avec des photos sur les réseaux sociaux

Et si vous êtes accro au direct c’est par ici avec un Live streaming orchestré par les organisateurs.

Burning Man 2015 Live webcast


Si le vent et le sable le permettent, vous pourrez suivre le “Burning Man”, la statue brûlée emblématique du festival, samedi 5 septembre à 21h, heure locale (6h du matin dimanche en heure centrale européenne)

  • Parmi toutes les oeuvres d’art, les déguisements et tout ce que l’imagination des burners peut produire, les fameuses “voitures mutantes” occupent une place de choix sur la plage de Black Rock
  • N’oublions pas “le Totem des Confessions”, oeuvre de Michael Garlington où les “burners” vont confesser leurs pêchés tout en admirant et en échangeant des objets avec les autres participants.
  • Autre succès 2015 : Le “temple des promesses”

Ou la R-Evolution, une scuplture de 14 mètres signée par Marco Cochrane

  • Et puis le thème imposé pour cette édition : le “Carnaval des Miroirs”

Galerie photos des sculptures Burning Man 2015. Merci à Jess Hobbs/ Flux Foundation

Burning Man 2015 artworks

  • Pas de Burning Man sans musique soigneusement sélectionnée en particulier pour la musique électro mais pas seulement

*Burning Man, c’est aussi sur Twitter et son débat sans fin sur Pourquoi autant de journalistes et de célébrités sur place !

Pour aller plus loin

Paris Match

Le Temps

Le Vif

Frenchburners