DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu, lauréat du prix Princesse des Asturies


monde

L'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu, lauréat du prix Princesse des Asturies

A l’issue des délibérations, le jury a décerné le prix Princesse des Asturies à l’ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu dans la catégorie “concorde”, face à deux autres finalistes : la Fédération Espagnole des Donneurs de Sang et le projet d’El Salado, un village colombien théâtre d’un massacre perpétré par des paramilitaires il y a quinze ans, et dont l’Organisation internationale pour les Migrations tente de financer la reconstruction. Fondé à Grenade au XVIème siècle, l’ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu de perpétue sa tradition pour venir en aide aux plus démunis. Il a fondé des hôpitaux, des maisons de santé, des accueils de nuit, ou encore des écoles aux quatre coins du globe. L’an dernier, quatre membres de l’organisation sont décédés, victimes du virus Ebola. Le missionnaire espagnol Manuel García Viejo, directeur médical de l’ hôpital de Lunsar, en Sierra Leone, est mort à Madrid en septembre 2014, après avoir été rapatrié quelques jours plus tôt. Il travaillait au sein de cet établissement depuis douze ans, après avoir passé une trentaine d’années sur le continent africain au services des autres. L’hôpital avait été placé en quarantaine en raison de l‘épidémie. Miguel Pajares, lui, est décédé un mois plus tôt, en août 2014. Il avait été le premier européen à contracter le virus.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Reportage à la frontière serbo-hongroise