DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le pétrole brut a perdu la moitié de sa valeur en un an


économie

Le pétrole brut a perdu la moitié de sa valeur en un an

Après avoir atteint un plus bas de 6 ans à la mi-août, le cours du brut a connu une remontée fulgurante à la fin du mois, progressant de 25% en 3 jours. Il s’agit de la plus forte hausse en trois séances depuis vingt-cinq ans.
Elle fut interrompue ce mardi par la chute de quelque 7% du cours du brut. Ce mercredi après-midi, le Brent de Mer du Nord est repassé sous la barre des 50 dollars le baril.

Cette étonnante volatilité n’entame toutefois nullement la tendance baissière du brut.

En termes de variation annuelle du prix du baril, le brut a perdu environ la moitié de sa valeur.
Entre septembre 2014 et septembre 2015, le prix du baril de Brent de Mer du Nord a dégringolé de 47.5% ,
le prix du brut texan chutant quant à lui de 54%.

Les signes de la baisse de l’activité manufacturière aux Etats-Unis et en Chine, les deux plus gros consommateurs de pétrole dans le monde, ont renforcé les inquiétudes vis à vis de la demande de brut.

Dans le même temps la surpoduction se poursuit, et
une éventuelle discussion entre grands producteurs de pétrole, afin de rééquilibrer l’offre et la demande, n’est pas à l’ordre du jour.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Le Canada en récession au 2ème semestre